HexaBlocks | Download | Download grátisde forma segura
publicité
Les nouveaux enjeux de l’hyper-convergence
NetApp

L’hyperconvergence fait pétiller la production de Coca-Cola


Stockage : Quand on livre des denrées alimentaires à plusieurs dizaines de milliers de détaillants, la production doit reposer sur une infrastructure IT performante, hautement disponible et suffisamment agile pour supporter les évolutions du marché.

Netapp cocacola

Il y a dans l’industrie des systèmes informatiques qui ne peuvent pas s’arrêter. Jamais. Ces environnements sont tout simplement trop critiques pour l’activité et la moindre interruption a des conséquences directes sur le business. Pourtant, ces systèmes doivent néanmoins évoluer avec le temps pour répondre aux nouveaux besoins qui se font jour. Régulièrement, des logiciels doivent donc être mis à jour et des composants changés, sans pour autant que cela ait un impact sur la production. Cette problématique est celle qu’a rencontré la compagnie israélienne Central Bottling Co. (CBC). Ce nom ne vous évoque probablement rien, mais il s’agit du plus important producteur de boissons du pays. Et c’est de ses usines que sortent notamment les bien plus célèbres bouteilles du groupe Coca-Cola, mais également les produits de Tara, deuxième plus important producteur de produits laitiers du pays. Au total, CBC alimente un réseau de plusieurs dizaines de milliers de distributeurs.

Deux week-ends, deux infrastructures HCI déployées

La bonne nouvelle pour l’entreprise, c’est que la demande en boissons et produits laitiers ne cesse d’augmenter. La mauvaise, c’est que la compétition augmente elle aussi en conséquence et que l’infrastructure informatique n’arrivait plus à suivre les changements rapides du marché. « Les serveurs de notre site de production tombaient régulièrement et nos systèmes de sauvegarde et de restauration étaient inefficaces en raison d’une latence extrêmement élevée », explique Luciano Ludwig, architecte systèmes senior chez CBC. Décision a donc été prise d’investir dans une solution hyperconvergée, pour profiter de la simplicité et de l’évolutivité d’une offre intégrée et virtualisée.

Après avoir analysé pendant plus d’un an les différentes offres du marché, le choix s’est porté sur la technologie NetApp HCI et deux plateformes ont été installées. La première, composée de 4 nœuds de stockage et 4 nœuds de calcul, a été déployée en seulement un week-end, sur le site de production de Tara. La seconde, comprenant 4 nœuds de stockage et 2 de calcul, a été installée le week-end suivant dans le datacenter CBC, au nord du pays. Cette dernière est également critique pour l’organisation, puisqu’elle abrite la DMZ hébergeant les applications de commande, de facturation et de paiement pour les clients. « Il ne nous a fallu qu’une heure pour les configurer, se réjouit Luciano Ludwig. Nous les avons ensuite connectées à notre environnement VMware, et tout a parfaitement fonctionné. Aussitôt installé, aussitôt oublié ! »

10 fois moins d’espace, 120 fois moins de latence

Les bénéfices eux, sont restés gravés dans les mémoires. Grâce au stockage 100 % flash, les problèmes de latence ont immédiatement été résolus, passant de 120 millisecondes à 1 milliseconde. La disponibilité a été instantanément améliorée, avec un uptime de 100 % et des temps de restauration qui sont passées de plusieurs heures à quelques minutes. Les rapports de production sont dorénavant générés en quelques heures au lieu de plusieurs jours. Et le tout avec une empreinte dans le datacenter réduite de 90 %. Les 4U du NetApp HCI remplace désormais les 42U de l’ancien équipement. Une cure radicale d’amaigrissement qui a entraîné une baisse de 50 % des coût de maintenance matérielle et de consommation énergétique. « Le système est entièrement automatisé, souligne Luciano Ludwig. Je n’ai plus besoin de lui allouer du temps homme pour m’assurer que tout fonctionne ou que les rapports quotidiens de sauvegarde sont bien effectués. Les équipes peuvent se concentrer sur ce qu’elles savent faire, c’est-à-dire innover pour permettre à l’entreprise de conserver son leadership, et non plus sur les goulets d’étranglement et la réparation des pannes ». Particularité de la solution NetApp HCI, les nœuds de calcul et de stockage peuvent évoluer séparément en fonction des besoins. Au vu des résultats obtenus, CBC a donc d’ores et déjà prévu non seulement d’étendre les capacités de ses deux plateformes dans les 12 prochains mois, mais également d’en acquérir de nouvelles pour héberger de nouveaux workloads. « Mon projet à plus long terme est de dédier un cluster NetApp HCI à chacun de nos environnements, comme le développement, la fourniture d’applications ou autre, afin de pouvoir leur attribuer plusieurs milliers de machines virtuelles à chacun ». Plutôt que de gérer les urgences quotidiennes, CBC prépare désormais sereinement son avenir.

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité