Voir tout | Download Now | One Piece
publicité

Suppression de données dans Windows 10 : cela n'arrivera (peut-être) plus


Stratégie : Le bug ayant entrainé chez les utilisateurs la suppression de leurs données lors du passage à Windows 10 octobre 2108 avait été signalé, mais non repéré par Microsoft. Pour éviter un tel épisode à l'avenir, l'éditeur modifie Feedback Hub et la façon de signaler des bugs lors des préversions.

 

Microsoft a modifié son outil Feedback Hub destiné aux testeurs de son programme Windows Insiders. L'éditeur a en effet constaté que de nombreux testeurs avaient déjà signalé les mêmes problèmes de suppression de fichiers, bugs qui ont contraint Microsoft à mettre fin au déploiement de la mise à jour de Windows 10 octobre 2018.

Plutôt que d'avoir à bloquer la mise à jour de Windows 10 version 1809 après sa diffusion auprès des utilisateurs, Microsoft aurait pu résoudre ce problème en amont. Il aurait fallu pour cela que ses ingénieurs soient alertés par plusieurs rapports d'Insiders remontés sur Microsoft Feedback Hub et faisant étant de pertes de données après la mise à niveau.

De nombreux rapports de bugs noyés

Dans une courte note publiée avec l'annonce de la résolution des problèmes, Microsoft a révélé qu'il avait également ajouté une nouvelle fonctionnalité à Feedback Hub. Celle-ci permet aux Windows Insiders et aux utilisateurs de signaler la gravité des problèmes qu'ils partagent avec Microsoft.

"Nous pensons que cela nous permettra de mieux surveiller les problèmes les plus importants, même lorsque le volume de commentaires est faible" justifie Brandon LeBlanc de l'équipe du programme Windows Insider.

"Vous pouvez désormais indiquer la gravité de votre problème et son impact sur votre expérience lors de l'envoi de nouveaux commentaires."

Microsoft fait valoir que les pertes de données signalées représentaient "un centième de pour cent" des installations de la version 1809.

Néanmoins, comme il le reconnaît, toute perte de données est très grave et si de tels incidents étaient signalés au cours de la phase de test de la version 1809, il aurait été préférable de les résoudre avant auprès d'utilisateurs conscients de la présence de bugs sur des versions instables.

LeBlanc n'explique pas comment le système d'indice de gravité fonctionnera, mais il pourrait aider à résoudre le problème des rapports peu visibles dans Feedback Hub en raison du faible volume de signalements, système qui pourrait avoir échoué dans cette affaire à deux égards.

Feedback Hub s'appuie sur le vote ascendant pour permettre aux utilisateurs d'affirmer qu'ils ont rencontré le même problème que celui décrit dans un rapport existant, plutôt que de créer un rapport en double.

Echec aussi de la fonction Collections de Feedback Hub

Toutefois, les rapports ne font l'objet d'un vote des utilisateurs que si ceux-ci recherchent et identifient un bug similaire au leur et votent ensuite pour le signaler.

Microsoft avait ajouté l'an dernier une fonctionnalité appelée Collections à Feedback Hub afin de regrouper automatiquement les rapports communs. Cette fonctionnalité devait résoudre le problème des utilisateurs qui n’identifient pas la similitude entre des bugs.

La fonctionnalité Collections regroupe les rapports communs et ajoute tous les votes positifs obtenus par chacun des rapports.

Cependant, comme l'a noté Rafael Rivera, observateur de Microsoft, il existe "des tonnes de rapports dans Feedback sur la perte de données lors de la mise à niveau" vers la version 1809. Or, les rapports n'ont pas fait l'objet d'un vote par les utilisateurs ni regroupés dans Collections, ce qui a entraîné l'enfouissement de problèmes critiques.

"Il y a beaucoup de rapports avec des niveaux de vote bas, et le regroupement automatique de Feedback Hub a échoué. Ils ont donc été submergés par le bruit" écrit Rivera, ajoutant que la résolution de ce problème pose des difficultés.

Microsoft a promis de surveiller tous les commentaires relatifs à la perte de données provenant de la communauté Windows Insider avec la "plus grande vigilance" avant de redéployer Windows 10 version 1809 auprès de l'ensemble des utilisateurs.

Microsoft déploie dans un premier temps la version corrigée de Windows 10 1809 auprès des membres du programme Windows Insider dans les modes Slow et Release Preview.

 

Article "Windows 10 1809 bungle: We won't miss early problem reports again, says Microsoft" traduit et adapté par viphome.ir

A lire aussi :

Microsoft interrompt le déploiement de la mise à jour Windows 10 d'octobre : que faire ?

Quelques jours seulement après la sortie de sa dernière mise Windows 10, Microsoft arrête brusquement le déploiement et...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

18 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Certes, il ne faut pas s'amuser du malheur des autres, mais là, j'avoue, j'esquisse un sourire (tout en compatissant pour les victimes).

    Sûrement le décalage entre la réputation, les apparences pro de l'OS et au final, ce genre de bug qui n'est pas le petit bugounet, mais la giga boulette sur toute la ligne, c'est assez comique en fait.

    Et puis cette question qui me taraude : que vient donc farfouiller une maj de l'OS (censée améliorer des fonctionnalités système) dans les données de l'utilisateur ? Sur le plan technique c'est juste une aberration, c'est totalement incompréhensible.... J'imagine ce type qui se dit "tiens je vais aller coder une suppression si tel ou tel test renvoie vrai sur les données utilisateur", franchement, c'est pas rassurant pour l'ensemble de l'OS ce genre de pratique. Surtout s'il a négligé tous les retours sur sa fonctionnalité catastrophique !

    Heureusement pour la réputation de MS, le code reste secret, bien planqué dans le giron de la maison. L'honneur est sauf.
      
    • Si on fait le compte de tous les commentaires de TINTOUIN ci-devant Yatus, sur ce sujet, on comprend pourquoi la mise à jour bisannuelle est LE moment qu'il attend pour frétiller.

      Il n'en dort même plus.
  • 
  • "Il n'en dort même plus."
    C'est l'hôpital qui se fout de la charité
  • 
  • Frétiller non, c'est amusant tout au plus, comme tes commentaires...
      
    • Au taquet qu'il est le TINTOUIN en plus !
  • 
  • Et d'ailleurs, au fait, TINTOUIN, dans un précédent post tu affirmais vent debout que le bug en question affectait les partitions et les disques utilisateurs en te servant d'un "témoignage" d'un type sur un forum de Microsoft.

    Tu maintiens toujours ?

    J'avais pour ma part évoqué le problème de Onedrive et j'avais aussi fait remarquer que les partitions et les disques n'étaient pas concernés par ce bug...
  • 
  • L'explication du bug par MS stipule que c'est le noeud pointé par "mes documents" (quelque soit sa localisation dans la MFT) qui est visé par la suppression. Tu comprends pas cette phrase ?
      
    • Je comprends surtout par cette remarque que tu ne connais pas Windows, en fait...
  • 
  • Et on comprend avec ce que tu réponds que tu ne comprends pas grand chose à ce qu'est une table d'allocation des fichiers en général :) Ça en fait des concepts informatiques qu'il te manque.
    Formation, formation, et encore formation ... Il n'est jamais trop tard.
  • 
  • Toi qui sais tout, mon TINTOUIN, tu n'aurais pas des nouvelles de character1 par hasard ? Parce que, je ne sais pas s'il fait la tronche, mais depuis que tu es là, plus de nouvelles.
  • 
  • OSEF, il y a un backup à la NSA ;)
  • 
  • zindozs :) :)
  • 
  • Bizarre pour un Système d'Exploitation Pro qu'un utilisateur A puisse supprimer et même simplement avoir accès aux fichiers d'un utilisateur B qui n'est pas dans le même groupe...
    POURQUOI l'utilitaire de mise à jour a-t-il besoin d'accéder aux répertoires utilisateurs ?
    Pour moi, si la structure "système" du disque change c'est une nouvelle version du Système d'Exploitation donc "ON" demande aux utilisateurs ou à l'administrateur d'effectuer une sauvegarde impérative avant d'effectuer les changements scabreux !
      
    • "POURQUOI l'utilitaire de mise à jour a-t-il besoin d'accéder aux répertoires utilisateurs ?"

      C'est ça qui est génial dans ce bug, c'est qu'il révèle des pratiques très étranges de MS vis à vis des règles fondamentales de l'administration d'une machine: une MAJ système n'a EN AUCUN CAS à toucher aux données utilisateurs.

      Car non seulement c'est très dangereux (imaginer une panne de courant pendant un simple déplacement temporaire de données!) mais en plus ça n'a rien à voir avec le but d'une maj (améliorer les composants système).

      Un tel bug va inquiéter encore davantage un paquet d'amins sys concernant les machines windows de leurs parcs. Mettre à jour était déjà synonyme de galère (temps + bande passante + remettre les paramètres modifiés sauvagement par la maj) mais si en plus il faut aller à Lourdes à chaque fois pour espérer que les données utilisateurs soient épargnées, ça commence à faire beaucoup.

      Ce qui est bien pour MS, c'est que beaucoup d'utilisateurs sont tenus d'utiliser windows (soit parce qu'ils utilisent des applications qui n'ont pas d'alternatives (par exemple les jeux ou certaines applis métier) soit parce qu'ils ne connaissent de toute façon rien aux alternatives à windows.

      MS peut donc se permettre de telles bourdes, faire beaucoup de merde, ça ne changera quasiment rien. Il y a des secteurs particuliers comme ça où il est presque impossible de déboulonner les firmes de leur position dominante. D'ailleurs, pour confirmer tout ça, j'ai lu qu'hier le cours de l'action MS avait repris 1,3 % !!!

      Alors, elle est pas belle la vie ? :)
  • 
  • J'aime bien le titre:
    Suppression de données dans Windows 10 : cela n'arrivera (peut-être) plus

    Évidemment, cela n'arrivera plus que si on sort Mi¢ro$oft par la fenêtre.

    Mais... L,ignorance est la plus formidable des prisons.
    Mi¢ro$oft le sait... Il en profite honteusement!
  • 
  • J'aimerais qu'on m'explique comment on peut toucher à HKCU sans toucher au dossier utilisateur.
    Moi je dis ça - je dis rien...
  • 
  • @Hansi
    Bouge pas cfreund va t'expliquer.
      
    • C'est vrai Jean-Loup, il a la science infuse de tout ce qui touche à Microsoft. Administre-t'il un parc sous Windows, ça m’inquiéterai beaucoup pour ses utilisateurs.
publicité