Back to login | Trial version8 | Joey Season 1 Completed
publicité

WhatsApp lance une offre payante pour les entreprises


Technologie : Le service de messagerie propose son premier produit pour monétiser son application auprès des entreprises. Il s’agit d’une API qui permet de répondre gratuitement aux clients sous 24 heures, après quoi la communication sera facturée.

Après avoir annoncé les appels vocaux et vidéo de groupe, WhatsApp franchit une étape cruciale avec sa première offre de monétisation en direction des entreprises. Il s’agit d’outils payants pour gérer le suivi clients dont le principe est plutôt astucieux. En effet, l’API WhatsApp Business va permettre à une entreprise de répondre gratuitement aux messages envoyés par ses clients pendant un délai de 24 heures après réception de ceux-ci. Au-delà, WhatsApp facturera un prix fixe par message.

L’API proposera des fonctions programmatiques pour envoyer des confirmations d’expédition, des rappels de rendez-vous ou des ouvertures de tickets pour des évènements. Les entreprise pourront même intégrer la solution à leurs propres outils type Zendesk, MessageBird ou Twilio.

Un système gagnant-gagnant ? 

Le fait de faire payer les messages qu’au-delà de 24 heures est un excellent moyen de créer un levier de croissance. Si les utilisateurs profitent d’une grande réactivité des entreprises dont ils sont clients grâce à WhatsApp, ils préfèreront ce système aux centres d’appels.

Et une fois que les usagers finaux aussi bien que les entreprises seront totalement acquis, WhatsApp pourrait alors modifier sa tarification en introduisant de nouvelles conditions afin de gagner plus d’argent. A l’inverse, si des entreprises ne parviennent pas à suivre le rythme pour répondre dans la fenêtre gratuite, cela rapportera aussi à WhatsApp. Un système gagnant-gagnant dont il sera intéressant de suivre les performances. (Eureka Presse)

A lire aussi :

Ne pleurez pas pour les fondateurs qui ont pris l'argent de Zuckerberg

Les créateurs de WhatsApp et Instagram sont considérés comme des héros depuis qu'ils ont quitté Facebook. Des héros ? Ou...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité