1x04 Bungo Stray Dogs | Stream in HD | TV - Sport
publicité

Windows 10 : les entreprises n'auront plus à migrer aussi souvent


Technologie : Microsoft a entendu la grogne des utilisateurs professionnels de Windows. Les clients Windows 10 Entreprise et Education pourront désormais conserver une version de l'OS durant 30 mois contre 18 aujourd'hui. Enfin presque...

 

En réponse aux professionnels de l'IT, qui jugent le rythme des mises à jour majeures de Windows 10 trop rapide, Microsoft fait évoluer la durée de support des nouvelles versions du système d'exploitation.

L'éditeur ne renonce pas à publier deux mises à jour des fonctionnalités Windows 10 par an. Cette politique, dans le cadre de laquelle Microsoft publie de nouvelles mises aux environs de mars et septembre chaque année, n'est pas remise en cause.

2 mises à jour par an, 2 rythmes différents

La firme de Redmond a choisi de jouer sur un autre levier pour répondre aux demandes de ses clients. Elle fait ainsi évoluer le calendrier de support pour les éditions Windows 10 Enterprise et Education, uniquement.

Les utilisateurs de ces éditions de sa plateforme pourront ainsi désormais procéder à la mise à jour de leurs systèmes d’exploitation tous les 30 mois, soit plus de deux ans, contre 18 mois actuellement. Voici comment cela fonctionnera.

Tout d'abord, pour les clients Windows 10 Home, Pro et Office 365 ProPlus, rien ne change. Les mises à jour biannuelles des fonctionnalités de ces produits seront supportées pendant 18 mois pour les versions de mars et de septembre. Les clients Windows 10 Enterprise et Education sont les seuls concernés par les modifications annoncées le 6 septembre.

Toutes les mises à jour actuellement sous support des éditions Windows 10 Enterprise et Education (versions 1607, 1703, 1709 et 1803) bénéficieront d'une prise en charge pendant 30 mois, à compter de leur date de publication initiale.

Dans la même logique, toutes les futures mises à jour fonctionnelles des éditions de Windows 10 concernées dont la sortie intervient en septembre (à partir de la mise à jour 1809/octobre 2018) seront supportées pendant 30 mois à compter de leur date de publication.


Mais cela se complique ensuite. Les futures mises à jour des éditions Windows 10 Enterprise et Education dont la sortie est prévue en mars (à partir de 1903/Windows 10 19H1) continueront à être prises en charge pendant 18 mois à compter de leur date de publication. Les responsables de Microsoft affirment que la conservation de ce calendrier répond aux clients souhaitant maintenir un calendrier de déploiement plus rapide des fonctionnalités de Windows 10.

Pourquoi Microsoft a-t-il prolongé la période de support pour les mises à jour d'automne/septembre et non celles du printemps/mars ? Jared Spataro, vice-président de Microsoft 365, déclare que les clients sont plus enclins à réaliser les mises à jour à l'automne en raison des cycles budgétaires et de discussions sur les mises à jour plus importantes.

Les entreprises choisiront la sécurité, dixit Microsoft

Ne faut-il pas également une voir une hiérarchie entre les mises à jour, la première pouvant être qualifiée de mineur par rapport à celle intervenant au second semestre ? Selon Spataro, interrogé par ZDNet, ce n'est pas le cas. "La cadence semestrielle reste notre étoile polaire" assure-t-il.

Même si les clients Enterprise et Education pourront choisir de migrer seulement une fois tous les deux ans, le dirigeant estime que la majorité d'entre eux ne feront pas ce choix, en particulier en raison des évolutions en termes de sécurité permis par un rythme de mise à jour bi-annuel.

Jusqu'à présent, Microsoft étendait progressivement le support aux utilisateurs de Windows 10 Enterprise et Education. L'année dernière, Microsoft a ajouté six mois de support supplémentaire pour Windows 10 1511. En février de cette année, Microsoft en a fait de même pour Windows 10 1607, 1703 et 1709. Ces extensions ont fait passer la période de support de 18 mois à 24 mois pour ces clients, leur donnant "un peu plus de temps pour implémenter Windows en tant que service."

Il est louable que Microsoft reconnaisse (enfin) que le rythme de mise à jour de Windows 10, deux fois par an, n'est pas réaliste pour certains de ses principaux clients. Il sera intéressant de voir combien choisissent finalement d'appliquer les mises à jour tous les deux ans, en dépit de l'argument sécurité mis en avant par Microsoft.

Article "Microsoft permanently extends support for Windows 10 Enterprise and Education feature updates to 30 months" traduit et adapté par Christophe Auffray, viphome.ir

A lire aussi :

Microsoft va faire payer les correctifs pour Windows 7

A la fin du support de Windows 7 en janvier 2020, Microsoft proposera une prolongation jusqu’en 2023 à ses clients qui le...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

17 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Pas la peine de migrer quand la boîte tourne sous OS libre. Les versions LTS de la Ubuntu laissent le choix entre 2 et 4 ans pour upgrader ses serveurs, et c'est tout à fait raisonnable dans la pratique. Quant à choisir la "sécurité" avec windows - j'en ris encore - merci pour la blague !
  • 
  • Que penser effectivement de la sécurité pour un système sur lequel la première question qui se pose après l'avoir installé est : "vais-je conserver l'antivirus maison ou vais-je un utiliser un auquel j'accorde plus de crédit?"
    La deuxième : "comment vais-je m'y prendre pour annihiler tous les bloatwares contenus dedans?".
    La troisième "Ais-je bien les bons outils pour parer à toute les attaques ?"
    Certes toutes sont légitimes mais la crédibilité d'un système que l'on paye et présent sur le marché depuis des lustres devrait passer par une garantie offerte par l'éditeur et non l'inverse.
      
    • 1 Le centre de sécurité Windows ne se limite pas à un simple antivirus, c'est largement plus que cela, et le recours à des logiciels tiers ne se justifie pas sauf si l'utilisateur a le souhait de baisser le niveau de sécurité pour autoriser "des processus exotiques".

      2 Si par Bloatware, tu entends logiciels tiers extérieurs à l'OS (Je pense à Norton comme logiciel antivirus en particulier, voir 1), ce n'est pas le fait de Microsoft mais de certains constructeurs et distributeurs qui préinstallent la version familiale.

      C'est crétin mais ce n'est pas Microsoft qui est en cause. Quand on acquiert la licence à part du matériel et c'est d'ailleurs comme cela que l'on fait dans les entreprises et les administrations, ce qui est la procédure recommandée car je suis opposé à ce que l'on achète des PC au supermarché entre les cordons bleus et les yaourts, il n'y a que Windows.

      3 En ce qui concerne les bons outils, voir 1

      Voilà, mon jeanloulou et c'est marrant, j'étais certain de te trouver ici, à croupir comme tu dis.
  • 
  • Idem pour toi cfreund !
    Le prozac te fait « rooter » ton Android cfreund?
    cfreund, va « rooter » ailleurs, ou demandes à ton infirmier HP un autre traitement !
  • 
  • Bah, je préfère encore ça qu'être un bon gros radoteur sénile, mon bon valente01 :

    http://viphome.ir/membres/profile/commentaires/valente01-1449302.htm

    Creutzfeldt-Jakob, pour un bovin comme toi, c'est raccord.
  • 
  • @cfreund
    Étonné de voir un garçon si avisé avoir des lacunes aussi élémentaires relativement à son système de prédilection, tiens voici pour ton amorce de culture : http://www.ginjfo.com/actualites/logiciels/windows-10/windows-10-et-ses-logiciels-preinstalles-de-force-bloatware-ou-pas-20180903
    Mais je doute que ça te dise grand chose vu le prion qui te ronge.
    Allez bonne bourre.
    Et ferme la bouche tu as la langue qui sèche.
      
    • Ben c'est bien ce que je pensais, mon jeanloulou. L'article parle de quoi ? Des pros et des entreprises.

      Manifestement, tu n'es pas concerné avec ton édition familiale et tu n'as jamais vu la version pro et entreprise.

      Allez, sers toi un verre !
  • 
  • En plus, tu es aussi bête que tintouin, tu aurais du poursuivre la lecture plutôt que de focaliser sur le titre parce qu'il te convenait.

    Mais je comprends, agir dans la précipitation, c'est le problème des trolls et des rageux.

    Bon Candy Crush, à mon avis, tu auras plus de chances.
  • 
  • @cfreund
    Je ne connais pas d'autre version de win10 que la pro.
    Que je passe mon temps à déminer pour mes clients qui n'ont pas le choix.
    C'est drôle cette propension manichéenne que tu as de croire que parce qu'on a un avis qui ne va pas dans ton sens on ne sait pas de quoi on parle.
    Mais bon enfin comme tu as l'air de jouer ta vie ici, restes-y à pourrir.
  • 
  • Pour les bloatwares de win 10 version PRO ce n'est pas si simple effectivement. Quelques tutos pour tenter de s'en débarrasser (ligne de commande obligatoire)

    http://community.spiceworks.com/topic/2153739-windows-10-pro-default-apps-bloatware-removal

    http://community.spiceworks.com/topic/2152460-stop-windows-10-pro-bloatware-installing-for-new-users

    Il y a même sur le net des versions qui se baladent (gaffe aux arnaques) qui promettent une version pro nettoyée de ses bloatwares. Exemple ici:

    http://www.majorgeeks.com/files/details/windows_10_pro_no_bloatware_edition_64_bit.html

    MS avait un temps développé la branche LTSB, mais ils semblent l'arrêter: http://community.spiceworks.com/topic/1953925-any-concerns-with-windows-10-ltsb

    Les admins préparent en général une image clean puis la déploient. Le problème souvent remonté c'est qu'un peu comme les mauvaises herbes, les mises à jour ont tendance à faire réapparaître les cochonneries après le boulot de l'admin.
      
    • Ah ! Tintouin en renfort. Valente01, Tintouin, jeanloulou, on est bons, le chapelet est (presque) au complet.

      Ben allez-y, dites-nous ce que vous enlèveriez et en quoi cela changerait VOTRE vie, si vous étiez des utilisateurs de Windows en organisation.

      Je précise que je sais de quoi vous parlez, et que j’en suis atterré. Et en même temps, je précise aussi que tout cela est documenté sur le site de Microsoft : http://gallery.technet.microsoft.com/Removing-Built-in-apps-65dc387b et je signale que c’est un lien parmi d’autres. Y'a pas de "complot Microsoft". Pas besoin de passer chez majorgeeks, mon tintouin où les risques sont nettement plus élevés.

      De la bidouille comme d'habe. Des amateurs même pas éclairés à tous les étages.
  • 
  • Au passage, je remarque que vous focalisez sur un détail des applications qui n’a aucune incidence sur le fonctionnement de l’OS mais que vous vous gardez bien de revenir sur ce que jeanloulou appelle « l’antivirus » (ouarf), c’est-à-dire le centre de sécurité.

    On dirait que cela vous gêne.
  • 
  • cfreund > Je précise que je sais de quoi vous parlez, et que j’en suis atterré.

    @le monde

    Ne dites pas à cfreund qu'il est soigné dans un hôpital psychiatrique...
    Il se croit DSI d'une SSII du CAC40 !
  • 
  • Et quand on te lit, abruti, on comprend que la plupart de tes commentaires ont été rédigés au bistrot.
  • 
  • Je préfère rédiger dans un bistrot plutôt que d'être comme toi, soigné dans un hôpital psychiatrique
  • 
  • Comme d'hab ces arrogants branquignols de MS persistent dans leur bêtise crasse à faire 2 mise à jour majeures par an, tant pis pour ces cons de clients si elles sont pas finalisées et provoquent des bugs ou plantages... Ben oui! chez MS le client sert de cobaye et on le méprise.

    Quand aux 30 mois de support mais sur une seul version annuelle, quelle usine à gaz que ce machin là! MS se complique eux-même la vie à supporter des anciennes versions en + des dernières, et ils sont tellement cons qu'ils se sont pas dit que ça serait plus simple pour eux de revenir à une seule version majeure par an comme au départ à la sortie de W10... Mais bon faut pas trop leur en demander.

    J'attends avec impatience le moment où une mise à jour majeure va foutre un gros bordel avec de gros plantages qui feront la une de tout les sites, pour que ça foute bien la honte à MS et les oblige à revenir à la raison.
  • 
  • Un coup guéri de la mi¢ro$ofite aïgue, c'est a dire qu'on a migré vers autre chose, les mises-à-jour sont soudain à la fois plus rares et moins douloureuses.
publicité