Vista Cursors on Windows XP | Adobe Reader | Samsung Galaxy Watch Review
publicité

Smile reprend l'agence Adyax, spécialiste de Drupal


Open Source : Cette acquisition d'un spécialiste du CMS open source augmente de 350 personnes l'effectif de Smile, qui vise maintenant cette année un CA en hausse de 35%.

Smile annonce ce mardi l'acquisition d'Adyax, "agence spécialisée dans les projets digitaux d’envergure et leader européen reconnu du CMS open source Drupal. Il s’agit de la deuxième opération significative de croissance externe de Smile" depuis l’entrée à son capital de la société d’investissement Eurazeo PME en mai 2017.

 

La fusion, représentée par Smile

En janvier, la société française de services open source avait acquis Virtua, agence suisse de communication numérique d'une soixantaine de personnes.

200 millions d'euros de CA attendu d'ici trois ans

Adyax compte une équipe de près de 350 salariés, et indique compter "des clients prestigieux (LVMH, Disney, Ipsos, Saint-Gobain, Le Monde, Carrefour, Valeo...) sans discontinuité depuis près de 10 ans".

Le nouvel ensemble Smile/Adyax ambitionne de parvenir d'ici 3 ans à près de 200 millions d'euros de chiffre d’affaires.

"Ce rapprochement permettra aux clients des deux sociétés, de bénéficier de synergies et d’un accompagnement plus large à chaque étape de leur transformation digitale (conseil, agence digitale, développement & intégration, maintenance, formation et infogérance) et ce progressivement sur l’ensemble des quatre lignes métiers du groupe: Digital/E-business, Business Apps, Infrastructure et Embarqué/IoT."

Marc Palazon, président de Smile, affirme: "Nos synergies industrielles et commerciales sont évidentes. Ensemble, nous créons un nouveau champion européen du digital avec près de 1.700 experts. Nous ferons de l’open source le principal vecteur de la digitalisation en Europe."

Smile table sur une croissance organique de l’ordre de 20% en 2018, et avec l’acquisition d’Adyax (13 millions d'euros de CA en 2017), son chiffre d'affaires devrait s'établir "à plus de 115 millions d’euros en 2018, contre 84 millions d’euros en 2017; soit plus de 35% de croissance".

LIRE AUSSI

Drupalgeddon 2: deux mois plus tard, plus de 115.000 sites toujours vulnérables - 6 juin 2018

Smile achète l'agence suisse Virtua - 10 janvier 2018

IoT: sortir de l'internet des silos - 24 juillet 2017

Open source express: MariaDB, Smile, Alter Way, Kaliop - 31 mai 2017

A lire aussi :

Effet open source ? Microsoft lâche du lest sur ses brevets logiciels

Microsoft annonce avoir rejoint l’Open Invention Network, une alliance anti patent troll regroupant plusieurs milliers...

Thierry Noisette

A propos de Thierry Noisette

Journaliste, Thierry Noisette est coauteur des livres "La bataille du logiciel libre" et " Vote électronique: les boîtes noires de la démocratie". Il traite dans ce blog de logiciels libres, d'open source, de culture libre, de manchots pygmées...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Face à un Wordpress désormais mis à jour automatiquement chez les hébergeurs, j'ai un peu cette impression que Drupal reste la chasse gardée de nombreuses agences de comm, non pour ses qualités réelles, mais plutôt parce qu'il permet de mieux "verrouiller" le client, la solution restant trop "technique" pour être prise en charge par un tiers non formé.
    Et là, en règle générale, plus le temps passe, plus la simplicité d'un outil l'emporte sur les autres.
    Bonne chance donc à Smile et aux agences concernées, qui peuvent heureusement compter sur l'offset pour se rattraper.
publicité